Celui dont le nom n'est plus
Celui dont le nom n'est plus
Prix Polar Cognac 2014
de

PRIX POLAR 2014 du meilleur roman francophone au Festival de Cognac

Gérard Collard : "C'est une des réussites de l'année. J'adore ce polar !"

L'Express : "Un polar dense" - "Une intrigue captivante"

Londres, au petit matin. Sur une table de cuisine, gît un homme vidé de ses organes. L’assassin est une vieille dame à la vie exemplaire.… (plus)

PRIX POLAR 2014 du meilleur roman francophone au Festival de Cognac

Gérard Collard : "C'est une des réussites de l'année. J'adore ce polar !"

L'Express : "Un polar dense" - "Une intrigue captivante"

Londres, au petit matin. Sur une table de cuisine, gît un homme vidé de ses organes. L’assassin est une vieille dame à la vie exemplaire. Pourquoi cette femme a-t-elle sacrifié l’homme qu’elle a élevé comme un fils ?

Elle est incarcérée. Pourtant, le lendemain, un autre homme est tué de façon similaire. Par la personne qui l’aimait le plus au monde. À chaque fois, les tueurs, qui ne se connaissent pas, laissent derrière eux la même épitaphe

écrite dans le sang de leur victime : "Puissent ces sacrifices apaiser l’âme de Celui dont le Nom n’est plus..."

Trois destins vont se lier autour de ces meurtres incompréhensibles : ceux de McKenna, vétéran de Scotland Yard, de Dahlia Rhymes, criminologue américaine et de Nils Blake, l’avocat de ces coupables qui ressemblent tant à des victimes.

Trois destins, et trois vies détournées à jamais de leur cours.

Deux ans après Les Ames rivales, grâce à une plume parfaitement maîtrisée, René Manzor signe un roman aux frontières de l’amour et de la mort, un thriller haletant et dérangeant dont vous n’oublierez jamais le nom...

 

Editeur: Éditions de l'épée (15 mai 2014)

Taille du fichier: 608,12 ko

Protection: Watermark

Langue: Français

Navigation